#bioexplorateur
#biomotorisé
#biomotorisé
#bioexplorateur
#bioexplorateur
#biomotorisé
#bioexplorateur

Actualités

20/09/2019

Un motard meurt à cause d'une chaîne à Auxerre

Le CODEVER ne cesse de le répéter : une chaine est un dispositif de fermeture éminemment dangereux et souvent mortel en cas de choc. En voici encore la démonstration, et cette fois sur un parking, et non dans un chemin.

L'Yonne Républicaine relate l'accident dans un article mis en ligne le 19 septembre. La chaine était installée sur une voie reliant deux parkings de l'hypermarché Casino d'Auexerre (Yonne). Il semble que le conducteur, agé d'une vingtaine d'années, n'ait pas vu l'obstacle à cause du soleil.

Une chaîne ou un câble deviennent invisibles dans certaines conditions : éblouissement dû au soleil, pénombre, conduite nocturne... Ils se transforment alors en obstacle mortel (lire par exemple ici ou ici). Il faudrait a minima que leur visibilité soit renforcée par des dispositifs réfléchissants de bonne taille, et d'une forme les rendant faciles à distinguer dans la lumière rasante.

Ce qui nous apparait comme une évidence n'en est malheureusement pas une pour les pouvoirs publics. Lesquels font la sourde oreille malgré toutes nos actions depuis plus de 15 ans, dont plusieurs propositions de loi.

Ainsi, notre dernier courrier à Mme Elisabeth Borne, il ya presqu'un an, est restée sans réponse. Plus récemment, M. Castaner, que nous avions saisi de nos problématiques dans un courrier, nous a répondu en bottant en touche, nous renvoyant vers le délégué interministériel à la sécurité routière, M. Barbe...

Le CODEVER va donc porter à leur connaissance ce nouvel accident qui, en se produisant sur une voie goudronnée, montre que le problème concerne tous les usagers de la route et des chemins.

Nous vous invitons à appuyer notre action en allant à la rencontre de votre député, et en lui remettant une copie des différents articles et courriers cités ici (faites nous connaitre vos démarches).

Le CODEVER adresse ses sincères condoléances aux proches de la victime.

N.B. : l’article dit que le conducteur était sur une « moto de cross non homologuée ». Dans le cas présent, on voit mal ce que cela change. De plus, cette information doit être prise avec précaution, car les journalistes se trompent souvent dans la désignation des 2 roues motorisés. Enfin, l'emploi d'une moto non homologuée sur la voie publique, certes condamnable - et condamné depuis toujours par le Codever - n'est pas une infraction méritant la mort…

Retour liste des actualités

Toutes les actus sur le terrain

Contact
Nom :
Prénom :
E-mail :
CP :
Ville :
Particulier
Professionnel
Autre
VOUS PRATIQUEZ :
4x4
Equitation
Moto
VTT
Quad
Randonnée
Autre
Objet :