#biomotorisé
#biomotorisé
#bioexplorateur
#bioexplorateur
#biomotorisé
#bioexplorateur
#bioexplorateur

Les outils

Nouvelle édition actualisée et augmentée (72 pages au lieu de 32).

L’outil du randonneur par excellence !

Où puis-je circuler en toute légalité, avec mon 4x4, ma moto, mon quad, mon SSV, mon
VTT électrique ou pas, mon cheval ? Peut-on se promener en forêt ? Comment contester
un PV ? Comment organiser une randonnée ? Qu’est-ce que Natura 2000 ?

Couv Guide Pratique V2

Entre complexité du Droit, désinformation, sanctuarisation de la nature et répression
croissante à l’encontre des loisirs verts, le pratiquant est amené à se poser de nombreuses
questions. Dix ans après une première édition très appréciée, le CODEVER publie cette
deuxième version, actualisée et à la pagination largement augmentée. Nous espérons
que nos adhérents y trouveront des réponses simples et claires, en un mot : pratiques.
A lire avec attention et à conserver précieusement dans la boîte à gants ou le sac à dos.

Inventée en 1994, cette opération est la locomotive de notre communication positive.

Elle nous permet de réajuster notre image dans l’opinion publique, salie et caricaturée par nos détracteurs, en présentant un visage non conflictuel de nos activités.

Une opération lourde et mobilisant beaucoup de gens et d’énergie, mais très fructueuse en terme de retombées médiatiques.

Créé d'après une idée des clubs de 4x4 bretons, il s'agit d'un observatoire de la fréquentation des chemins.

Les statistiques (fréquence des rencontres, kilométrages parcourus, ambiance des rencontres...) sont calculées à partir des observations directes des randonneurs.

Tous les usagers des chemins peuvent s'inscrire et contribuer à la collecte : www.observatoire-chemins.org

Elaborés dès l'origine du collectif, la charte de bonnes pratiques appelées "la 10 conseils" a été diffusées sous forme de dépliants à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires.

1 - Le tout-terrain se pratique sur les chemins et dans les sites adaptés
Les limitations de circulation sur les chemins ruraux doivent faire l’objet d’un arrêté municipal ou préfectoral motivé. Elles doivent obligatoirement être signalées à l’entrée de la voie par un panneau conforme au code de la route.

2 - Pas de hors-piste
Il est rigoureusement interdit de sortir des chemins, qui doivent généralement présenter au minimum la largeur d’une voiture (lire notre Guide Pratique pour plus de précisions).

3 - Ne prenez pas la randonnée pour une compétition
Comme sur la route, la vitesse excessive et le défaut de maîtrise de son véhicule peuvent être dangereux et sanctionnés.

4 - Soyez courtois avec les riverains, les exploitants agricoles ou forestiers, et les autres randonneurs
Certains usagers cherchant le calme peuvent être surpris pas votre passage. On croise les promeneurs au ralenti, et on arrête les moteurs le temps du passage des cavaliers. Roulez de préférence en petit groupe. Un salut ne gâche rien !

5 - Respectez les espaces naturels, les propriétés privées et les cultures
Les cultures sont le gagne-pain des agriculteurs, et les espaces naturels sont notre bien à tous. Les respecter, c’est aussi préserver notre activité.

6 - Respectez l’état des chemins et leurs abords
Les chemins sont sensibles à l’érosion et aux conditions humides. En tenir compte, c’est respecter les communes qui ont la charge de leur entretien, mais aussi les autres usagers.

7 - Roulez avec un véhicule propre, conforme et silencieux
La réglementation est la même que sur route. Vous devez posséder le permis de conduire adéquat et valide. La carte grise doit être en règle. Le véhicule doit être assuré, immatriculé, et muni des divers équipements conformes au code de la route : éclairage, clignotants, rétroviseurs… Bannissez avant tout la pratique du pot d’échappement « bidouillé ».

8 - Adaptez votre conduite et les équipements nécessaires aux conditions climatiques
Les chemins peuvent présenter des conditions d’adhérence extrêmement précaires en fonction du temps. Il vous appartient donc d’équiper votre véhicule de façon adéquate et parfois de vous abstenir…

9 - Respectez la réglementation
Face à une barrière, un panneau d’interdiction conforme au code de la route ou signalant le caractère privé d’un chemin, changez d’itinéraire. En cas de verbalisation, vous seriez indéfendable et les amendes peuvent être très lourdes…

10 - Soyez bien assurés
Outre l’assurance de votre véhicule, une « garantie protection juridique » est indispensable, afin d’être assisté d’un avocat en cas de verbalisation abusive.  En adhérant au Codever, vous bénéficiez automatiquement de cette assurance.

Toutes les actus sur le terrain

Contact
Nom :
Prénom :
E-mail :
CP :
Ville :
Particulier
Professionnel
Autre
VOUS PRATIQUEZ :
4x4
Equitation
Moto
VTT
Quad
Randonnée
Autre
Objet :