#bioexplorateur
#biomotorisé
#biomotorisé
#bioexplorateur
#bioexplorateur
#biomotorisé
#bioexplorateur

Veille et surveillance

18/06/2019

Classement du plateau de Gergovie et des sites arvernes

Participez à l'enquête publique

Une enquête publique relative au classement du plateau de Gergovie et des sites arvernes est ouverte jusqu'au lundi 8 juillet 2019 à 16h30. Elle concerne les communes de la Roche-Blanche et Veyre-Monton, Orcet, les Martres-de-Veyre, La Roche-Noire, Corent, Authezat, La Sauvetat, Tallende, Le Crest, Chanonat, Romagnat, Pérignat-lès,Sarliève, Le Cendre.

Si l'on en croit l'avis d'enquête, le projet "consiste à protéger un espace historique remarquable relatif à l’histoire de la Gaule, situé dans un contexte paysagé de grande qualité."

Après avoir étudié le dossier, le CODEVER a envoyé la contribution ci-dessous au commissaire-enquêteur.

Nous appelons les adhérents et pratiquants de sports de nature concernés par ce projet de classement à participer à l'enquête, avant le 8 juillet.

Toutes les infos se trouvent ici : http://www.puy-de-dome.gouv.fr/classement-du-plateau-de-gergovie-et-des-sites-a7671.html 


Contribution du Codever :

Madame le Commissaire-enquêteur,

Sollicités par nos adhérents locaux, nous avons pris connaissance du dossier de l’enquête publique relative au classement du plateau de Gergovie et des sites arvernes.

À ce stade, le dossier ne présente pas de mesures particulières hostiles aux activités que nous défendons.

Toutefois, le classement ayant pour but de protéger des sites historiques, il est probable que des mesures tendant à réglementer la circulation sur le secteur seront étudiées par la suite.

Nous tenons donc à rappeler que les sports de nature revêtent une grande importance aux yeux de nos concitoyens.

Nous rappelons également que la randonnée, qu’elle soit pédestre, cycliste, équestre ou motorisée, doit pouvoir continuer à se pratiquer librement sur les voies et chemins existants.

Nous appelons donc de nos vœux une protection sans « mise sous cloche » et sans interdictions de circuler édictées sans concertation avec les usagers.

Les randonneurs motorisés, en particulier, sont souvent les cibles d’interdictions de principe basées sur des a priori. Nous soulignons que la randonnée motorisée est un sport de nature comme les autres. À ce titre, ses adeptes doivent pouvoir continuer à la pratiquer sans difficulté excessive, ce qui nécessite de maintenir ouvert un linéaire de chemins suffisant. Nous veillerons donc à ce que le classement ne devienne pas un prétexte pour éradiquer la pratique de cette activité de loisir qui génère des retombées économiques et touristiques locales souvent négligées.

Nous soulignons par ailleurs l’importance de maintenir la gratuité d’accès aux chemins ruraux et aux parkings aménagés au départ des circuits de randonnée.

Nous souhaitons pour finir être associés, avec les associations locales d’usagers des chemins, aux éventuels futurs projets de réglementation locale des sports de nature et de la circulation sur les chemins.

Je vous prie de recevoir, Madame le Commissaire-enquêteur, mes respectueuses salutations.

Pour le CODEVER France,

Edyth Quincé, Présidente

Retour liste des actualités

Toutes les actus sur le terrain

Contact
Nom :
Prénom :
E-mail :
CP :
Ville :
Particulier
Professionnel
Autre
VOUS PRATIQUEZ :
4x4
Equitation
Moto
VTT
Quad
Randonnée
Autre
Objet :