#biomotorisé
#biomotorisé
#bioexplorateur
#bioexplorateur
#biomotorisé
#bioexplorateur
#bioexplorateur

Actualités

14/12/2016

Tarn : les usagers de la nature se parlent

La CDESI du Tarn (Commission Départementale des Espaces, Sites et Itinéraires) organise des rencontres entre les acteurs de l'environnement et les usagers de la nature. Chaque acteur peut ainsi expliquer son rôle, son fonctionnement et ses problématiques. Bernard Balssa, délégué CODEVER 81, nous en parle.

Ces rencontres ont pour objectif que tout le monde se connaisse mieux et d’aider à apaiser les tensions qui peuvent exister sur le terrain.Dans ce cadre, nous avons successivement rencontré les forestiers et les chasseurs de la fédération des chasseurs du Tarn. Voici un résumé de ces deux journées.

Les forestiers ont mis l'accent sur la circulation des véhicules en hors piste dans les milieux forestiers et leurs impacts sur la sylviculture.

Mon impression est mitigée. D'un côté, les accusations de dégradations engendrées par la circulation sauvage au milieu d'arbres adultes m'ont semblées exagérées, quand on compare les traces laissées aux dégâts causés par les engins forestiers lors de l'exploitation des parcelles.

D'un autre côté, il est parfaitement légitime que les propriétaires voient rouge lorsqu'ils découvrent des "grimpettes" et des circuits sauvages au beau milieu des jeunes plantations, bien moins résistantes. Résultat de ces excès : la fermeture des chemins d'accès par de solides barrières interdisant l'accès à tous les pratiquants, y compris ceux qui ne sortent pas des chemins.

Il est important de rappeler aux pratiquants qu'en hors-piste ils circulent sur des propriétés privées sans l'autorisation du propriétaire. Leur méconnaissance des règles et le mépris de la propriété d'autrui conduit au final à pénaliser l'activité de tous. A méditer.

 

Les chasseurs quant à eux nous ont présenté leur organisation, leur rôle dans la protection de l'environnement, la préservation et équilibre des espèces.

J'ai pu poser deux questions au président de la fédération départementale, Monsieur David EYMARD, et ce devant une assemblée importante composée entre autres d'agents de l'ONCFS et de l'ONF, du Président de PNR du Haut-Languedoc, et de bien d'autres représentants institutionnels ou associatifs, sportifs ou de protection de l'environnement.

Question : "quelles sont les remontées du terrain, sur des difficultés rencontrées avec les motorisés" :

Réponse: "dans l'ensemble il n'y a pas de difficultés particulières entre la pratique de la chasse (au poste, battue au grand gibier) et les motorisés. Les seuls problèmes rencontrés sont liées à des comportements individuels (toujours les mêmes). Privilégions le dialogue individuellement. Pour les sorties comportant un nombre important de véhicules, prévenir la fédération de la chasse du jour et des lieux de passage afin qu'ils puissent prendre leurs dispositions (déplacement de la battue...)"

Question : "dans le cadre de votre mission d'observation de la faune et flore, pouvez-vous nous dire si la pratique des sports mécaniques en milieu naturel est un facteur responsable de disparition d'espèces ?"

Réponse : "sur la faune, je ne pense pas qu'il y est un lien. Par contre, sur le milieu naturel, le hors-piste peut avoir des conséquences sur les habitats sensibles."

J'espère donc que toute l'assemblée a bien entendu le message !

En conclusion : restez sur les chemins, soyez courtois et continuez à rouler.

Bernard Balssa, délégué Codever 81

Pour le contacter, coordonnées ici : http://www.codever.fr/antennes

Retour liste des actualités

Toutes les actus sur le terrain

Contact
Nom :
Prénom :
E-mail :
CP :
Ville :
Particulier
Professionnel
Autre
VOUS PRATIQUEZ :
4x4
Equitation
Moto
VTT
Quad
Randonnée
Autre
Objet :